Les grands Saints d'Espagne

7 oct. 2019 — 13 oct. 2019
Déjà inscrit ? Accédez à vos informations.

Sur les pas de sainte Thérèse, saint Jean de la Croix et saint Ignace de Loyola.

Accompagné par le Père Remi de Maindreville, rédacteur en chef.

 

L’Espagne reste une terre proche et inconnue. Pourtant, que de foisonnements culturels et spirituels ! Dans chaque région, c’est un condensé d’histoire et de repères pour l’Europe d’aujourd’hui. Pour l’Eglise aussi. Prenons la région de Castille et Léon : pas moins de trois saints ont marqué de leur empreinte spirituelle des visages d’église différents et complémentaires dont il ne faut pas perdre la mémoire aujourd’hui. Salamanque et Avila.

 

Villes superbes au cœur d’une région limpide et tourmentée, en plein 16ème siècle baroque où se recomposent cultures, arts et spiritualités, St Ignace de Loyola (Basque mais aussi homme de Castille), Ste Thérèse d’Avila et St Jean de la Croix vont inventer, chacun à leur manière et de façon complémentaire, une manière de renouveler l’église et d’en faire un témoin sûr au cœur d’un monde qui cherchait, comme aujourd’hui, ses repères. Sans craindre l’audace et sans rien lâcher du rapport aux hommes et femmes de leur temps. Au plus loin de la peur qui animait alors une inquisition qui croyait résoudre tous les problèmes en éliminant les formulations nouvelles de la spiritualité et de la théologie.

St Ignace vient étudier à Salamanque, la grande université européenne de l’époque, creuset des recherches pédagogiques les plus innovantes comme elle a su le rester. Il s’en inspire pour inventer la formation des Jésuites : compétence dans les savoirs, goût pour la rencontre des cultures et spiritualité de l’homme libre en face d’un Dieu libre.

Ste Thérèse ne se contente pas de réformer le Carmel, ce qui pour un ordre religieux féminin était déjà un exploit à l’époque ! Elle fonde aussi une spiritualité moderne, centrée sur la liberté de la relation à Dieu dont ses écrits témoignent qui vont constituer une référence spirituelle qui a gardé toute sa fraîcheur. L’Eglise en a fait la première Docteure de l’église.

Lui aussi promu Docteur de l’église, Jean de la Croix s’est mis à l’école de Ste Thérèse, réformant le Carmel masculin et déployant une poésie mystique qui rejoignait les grands classiques littéraires de son temps. Trois inventeurs, trois fondateurs, trois figures de l’église en plein monde qui ne sacrifient en rien à la profondeur de la relation à Dieu et à l’obéissance à l’église. Il faut aller à Salamanque et Avila pour retrouver l’audace d’une église qui aime le monde et pour la refonder !

 

Ce voyage propose de s’arrêter sur la dimension spirituelle de ces grands saints et cette relation particulière qu’ils entretiennent avec le Christ : un cœur à cœur !

 

Documents publics

Formalités pour les ressortissants français : Carte d’identité ou passeport en cours de validité.

Autres nationalités se rensiegner auprès du consulat.


JOUR 1 : LUNDI 7 OCTOBRE 2019

Tolède

- Assistance à l’aéroport de Paris.

- Paris CDG / Madrid sur vol direct régulier Air France, en classe économique (horaires 09h05/11h10)

- Transfert en autocar à Tolède (75 km).

- Tolède  la cité où Thérèse d’Avila a écrit le Château intérieur en 1577.

- Déjeuner à Tolède

- Tolède  Le Monastère de los Reyes de style isabélin, avec les symboles des Rois Catholiques

- La Cathédrale Sainte-Marie, avec ses 750 vitraux et  son dôme dessiné par Jorge Manuel Theotocopouli, le fils du Greco, demeure la plus décorée d’Espagne. Elle est classée Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO et est le siège du Primat d’Espagne

- L’église Santo Tomé, église-musée à la tour de style mudéjar du XIV° siècle : on y découvre le célèbre tableau de L'Enterrement du comte d'Orgaz, chef-d'œuvre du Greco. L'ancienne Mosquée de El Salvador propriété de Santo Tome.

- Temps spirituel au Couvent des Carmélites, 5ème fondation de Thérèse.

- Célébration de la messe .

- Dîner et nuit - Tolède

 


JOUR 2 : MARDI 8 OCTOBRE 2019

Tolède

- Petit déjeuner - Hébergement.

- Tolède, La synagogue Santa Mariá La Blanca, magnifique exemple de style mudéjar, principal monument juif du XII°, elle fut transformée en église après les pogroms du XIV° siècle.

- La Mezquita Cristo de la Luz, cette ancienne mosquée « Bab al Marum », transformée en l'église Cristo de la Luz à la reconquête de Tolède par les chevaliers de l’Ordre de Saint Jean au XIIe, aujourd'hui désacralisée et reconvertie en un musée.

- Messe au couvent des Clarisses

- Déjeuner à Tolède

- Route pour L’Escurial (120 km).

- Première visite du Sanctuaire.

- Dîner et nuit - l’Escurial

 


JOUR 3 : MERCREDI 9 OCTOBRE 2019

L'Escurial

- Petit déjeuner - Hébergement.

- L'Escurial le monastère Saint-Laurent de l'Escorial où reposent presque tous les souverains espagnols depuis Charles-Quint, ensemble gigantesque, à la fois : un monastère, un palais, et une richissime bibliothèque, un panthéon et un musée.

- Déjeuner à l'Escorial

 

Le cœur à cœur avec Dieu. L'appel à la radicalité.

- Route pour Avila (75 km).

- Cuatro Postes, panorama sur la ville de Sainte Thérèse où Teresa et Rodrigo son frères sont rattrapés par un de leurs oncles, au cour de leur fugue vers le pays des Maures, en 1522, Therèse a alors 7 ans.

- Avila : La Cathédrale romane et gothique, mi-église, mi-forteresse, l'église San Juan où Thérèse reçut le baptême; L’Église et le Couvent de Sainte Thérèse. L’église, érigée sur la maison natale de Thérèse, fait un ensemble avec le couvent carmélite, la grande crypte voûtée, l’actuel musée thérésien.

- Célébration de la messe.

- Dîner et nuit - Avila.

 


JOUR 4 : JEUDI 10 OCTOBRE 2019

- Petit déjeuner - Hébergement.

- Le monastère de l'Incarnation, du XVI° siècle, où sainte Thérèse vécut recluse 20 ans, conçut et mena à bien la réforme du Carmel (la cellule et la chapelle), du XVI°siècle.

Le Couvent San José, première fondation de la sainte.

- Déjeuner à Avila

 

Lieu de rencontre des deux futurs saints—mise au Point de la Réforme

- Route pour Médina del Campo (90 km)

- Medina del Campo, ville de la rencontre entre Jean et Thérèse. Ordonné prêtre en 1563, Jean est présenté à Thérèse en 1567 alors qu’elle vient fonder son 2e couvent. Il devient son confesseur et la conforte dans son projet de réforme de l’Ordre des Carmélites. C’est le seul carmel où l’on peut entrer. Visite du parloir, de sa cellule et du jardin.  

- Temps d’oraison dans la cellule de Thérèse (sous réserve)

- Célébration de la messe

- Retour à Avila (90 km)

- Dîner et nuit - Avila.

 


JOUR 5 :  VENDREDI 11 OCTOBRE 2019

Alba de Tormes

- Petit déjeuner - Hébergement

- Route pour Alba de Tormes (100 km)

- Alba de Tormes, visite du musée et de l’église où reposent quelques reliques de Sainte Thérèse.

- Célébration de la messe au tombeau de Sainte Thérèse

- Continuation pour Salamanque (22 km),

- Déjeuner à Salamanque.

 

La tradition de l’enseignement et de la transmission

- Salamanque, où saint Jean de la Croix fut ordonné prêtre, et sainte Thérèse réalisa la 2ème fondation carmélite.

- Salamanque, patrie de l’art plateresque et l’une des plus anciennes et prestigieuses universités d’Europe, elle fut également fréquentée par saint Ignace. Promenade dans la ville unisersitaire : le couvent de Sant’Esteban, l’Université ancienne à la façade plateresque le quartier universitaire. Les deux cathédrales : l’ancienne, merveille de transition du roman au gothique et la nouvelle mélange de styles gothiques. Renaissance et baroque. La maison des Coquilles, monument civil très représentatif de l’architecture de l’époque des rois catholiques. La Plaza Mayor, considérée comme la plus belle des pays hispaniques.

- Retour à Avila (100 km)

- Dîner et nuit - Avila.

 


JOUR 6 : SAMEDI 12 OCTOBRE 2019

La conversion d'un soldat qui devient Lieutenant de Dieu.

- Petit déjeuner - Hébergement

- Départ en autocar pour Ségovie (75 km), ville classée au Patrimoine mondial de l’Humanité et l’une des plus importantes cités de l’Espagne médiévale. De l’aqueduc romain, montée vers la Plaza Mayor située au cœur de la vieille ville perchée sur un rocher.

- La Cathédrale Sainte-Marie, datant du XVI° siècle., dont les dimensions et l’élégance lui valent le surnom de « Dame des cathédrales »,

- Passage  devant le Carmel et vue sur l’église romane Saint-Martin.

- Courte marche vers la vallée (environ 30 minutes) pour rejoindre le Couvent des Carmes déchaux, où Jean de la Croix fut prieur.

- Célébration de la messe au tombeau de Saint Jean.

- Déjeuner à Ségovie

- Remontée (à pied ou en autocar) vers l'Alcazar où Isabelle la Catholique fut proclamée Reine de Castille (ou visite le matin selon le temps disponible)

- Route vers Loyola (380 km).

- Dîner et nuit - Loyola.

 


JOUR 7 : DIMANCHE 13 OCTOBRE 2019

« Sentir et goûter les choses intérieurement »

- Temps spirituel à Loyola.

- Déjeuner à Loyola.

- Transfert à l'aéroport de Biarritz. (90 km)

- Biarritz / Paris Orly sur vol direct régulier Air France, en classe économique (horaires 21h05/22h30).